AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | .
 

 Elrin Coursevent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: Elrin Coursevent   Lun 29 Juil - 17:39

Elrin Coursevent



I. LE PERSONNAGE.

• GENRE : Mâle
• ÂGE : 25 ans
• RACE : Centaure (hippocentaures)
• CLASSE : Chevalier
• MAGIE OU TECHNOLOGIE : Magie  
• ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel

• PSYCHOLOGIE.


Elrin Coursevent est un personnage pour le moins posé et réfléchi. Il prendra toujours le temps d'évaluer la situation avant de prendre une quelconque décision. Désireux de faire régner l'ordre et la justice, il est également un fervent défenseur de la veuve et de l'orphelin, et se mettra toujours entre le danger et les plus démunis. Malgré son apparence rude et froide, il souffre néanmoins profondément de la perte d'un être cher, ce qui lui vaut de grands moments de solitudes. C'est également un ami fidèle et dévoué qui sera toujours présent pour ses compagnons. Sa plus grande frayeur et de ne pas être assez fort pour pouvoir secourir ceux qu'il a juré de protéger. Sa qualité principale est sa détermination. Quand il a décidé de faire quelque chose, il ira jusqu'au bout de ses convictions, même s'il doit en payer le prix fort. Sa philosophie de la vie est qu'il peut mourir à chaque instant, c'est pour cela qu'il n'a pas peur de la mort. C'est un centaure franc qui n'hésitera pas à aller droit au but. Il est un peu têtu dans certaines occasions, particulièrement lorsque des vies sont en jeu. De par ses origines et son éducation ethnique, il aime la nature et particulièrement la faune sauvage. Aussi, il n'hésitera jamais à venir en aide à ces derniers. Bien qu'il n'en pratique plus depuis sa plus tendre enfance, c'est un grand amateur de musique. Il aime également l'astrologie, car pour lui, les étoiles ont vécu le passé, vivent le présent, et vivront le futur. C'est donc pour lui une manière de connaître les origines de son monde et un moyen de laisser une trace pour les générations futures. Il n'a aucun préjugé vis-à-vis des autres espèces, et se mélange volontiers à eux, même s'il émet une certaine réserve quand il s'adresse aux humains lors des premiers contacts.

• PHYSIQUE.


Elrin Coursevent mesure 2m40 de haut, 2m10 de long et pèse 520kg sans son armure. Il a le teint assez clair pour un centaure, ce qui ne l'empêche pas d'être mat en comparaison à n'importe quel humain. Il a les oreilles arrondies, ces dernières ayant été coupés pendant son enfance. Il a de profonds yeux verts, des arcades sourcilières proéminentes (ce qui lui vaut un regard froid et dangereux), des joues légèrement creuses et une large mâchoire un peu carré. Ses cheveux sont longs, blancs, et descendent entre ses omoplates qu'il laisse aller au gré du vent. Il a une belle musculature sans trop aller dans l'exagération. Une large cicatrice qu'il a reçu lors d'une bataille marque son torse, partant de l'épaule gauche pour aller finir sa course dans la partie droite de son bas-ventre. Sa partie équine quant a elle, est assez singulière. En plus d'avoir une robe bai cerise, on peut apercevoir des traces autour de ses pattes aux endroits où il attache habituellement ses protections. Il a également une marque en forme de double épées croisées sur sa croupe gauche qui lui fût marqué au fer rouge lorsqu'il était jeune. Au niveau de sa tenue vestimentaire, il porte en permanence une petite tunique légère verte sur son torse pour cacher sa balafre. Il a autour du cou un pendentif métallique rond dans lequel est représenté l'arbre le plus ancien d'Aldaron et un anneau d'argent au majeur de la main gauche dont il ne se sépare jamais. En ce qui concerne son équipement, il est constituée d'un heaume ailé, d'une armure de plate claire (protections pour torse, épaules, bras, mains, pattes, flancs et dos), d'une ceinture à laquelle est accrochée une épée à une main et demi, une bourse contenant son or, et une autre contenant divers objets ramassés pendant ses périples. Pour finir, on trouve dans son dos un magnifique écu avec le blason de son ordre (un griffon armé d'une épée).

• HISTOIRE.


Elrin Coursevent est né à Aldaron un soir d'été. Il descend d'une famille d'éclaireurs et de coursiers. Un de ses ancêtre avait jadis apporté une missive importante à Aldaron même au péril de sa propre vie en galopant à perdre haleine et mourra juste après avoir délivré son message. Ainsi, ses descendants furent d'excellents coureur, en l'honneur de leur prédécesseur.

Elrin vécu une enfance épanouie au sein même de la nature que sa mère lui appris à comprendre. Cela lui permit de canaliser sa partie fougueuse et sauvage. Elle lui chantait également de mélodieuses berceuses avec sa harpe des heures durant. Son père, quant à lui, lui enseigna comment lire et interpréter le ciel. Ainsi, il passa toutes ses nuits avec ce dernier pour en apprendre d'avantages sur ses ancêtres et sur son passé. C'est alors qu'il comprit ce qui était arrivé entre les hommes et les centaures. Connaissant la nature pacifique de ses proches, il saisit que la bêtise d'une poignée et l'incompréhension d'un peuple firent éclater les hostilités. Son père lui expliqua qu'il ne fallait pas attiser la haine qu'il y avait entre ces deux races, mais plutôt l'apaiser en faisant le premier pas vers eux.

Elrin aimait profondément ses parents, mais il était quelqu'un qui comptait énormément pour lui, Gaëa Panseplaie, une centauresse né la même nuit que lui. Elle descendait d'une lignée de guérisseurs qui étaient connus pour leurs remèdes à base de plantes. Gaëa y avait été initié évidemment, mais elle ressentait au fond d'elle que la magie l'appelait, comme si elle lui murmurait à l'oreille et avait ainsi appris quelques sorts de guérison grâce à un magicien de passage. Elrin et elle étaient étroitement liés, à tel point que lorsque l'un d'eux ressentait une émotion, que ce soit de la joie, de la tristesse, de la frayeur ou de la douleur, l'autre le ressentait. Il lui apprit tout ce qu'il savait des étoiles, et elle lui enseigna les rudiments des soins magiques. Ils grandirent ensemble en se promettant de toujours veiller l'un sur l'autre.

Pour son 7ème anniversaire, Elrin, Gaëa et ses parents partirent dans une forêt voisine, à l'endroit même où ces derniers furent unis jadis. Son père et sa mère s'approchèrent lentement de lui pour lui offrir leur présent. Il s'agissait de l'anneau qu'ont porté tous ses ancêtres avant lui. Ce bijou scintillait sous la lumière de la pleine lune. Fier de son cadeau il l'enfila sans attendre et eu une étrange sensation. Il comprit alors que ses aïeuls l'accompagneraient où qu'il aille et quoi qu'il fasse. Gaëa s'approcha de lui également pour lui dire que son présent était emballé dans un bout de tissu, caché sous le plus viel arbre d'Aldaron, et qu'il lui faudrait aller le chercher par lui même. Elrin enlaça ses proches pour les remercier, toujours ému de ce qu'ils lui avaient offert. C'est alors que des cris se firent entendre dans la forêt. Une grande menace arrivait sur eux. Avant même qu'ils aient pu s'en rendre compte, Elrin et ses proches étaient encerclé par une vingtaine d'humains masqués. Ces derniers se jetèrent sur eux pour les ligoter. « Fuis Elrin ! Et emmène Gaëa avec toi ! Cours aussi vite que tes muscles te le permettront ! ». Sans prévenir, il sauta au dessus d'un groupe d'humains et pris Gaëa par le bras. Ils coururent sur 200 mètres, quand la centauresse s’effondra lourdement au sol. Pris de panique, Elrin tenta de la relever vainement avant de s'apercevoir qu'une flèche était venue se loger dans le dos de son amie d'enfance. Il retira prestement la flèche et essaye de cautériser la plaie qui saignait abondamment avec l'un des sort qu'il connaissait. Mais n'ayant pas eu l'occasion de bien pratiquer cet art délicat, il ne réussit pas à la sauver. Il la pris dans ses bras et la regarda s'éteindre. C'est alors qu'il lança aux humains un regard aussi glacial que terrifiant. Il pris une bûche qu'il trouva au sol et s'élança contre ce groupe malveillant brandissant son arme improvisée en hurlant toute sa rage. Mais avant même d'atteindre les criminels, il fût intercepté par des bolas qui le déséquilibrèrent et le firent tombé. Avant même de pouvoir se redresser, un des hommes masqué s'approcha de lui pour lui asséné un coup de matraque sur le sommet du crâne. A son réveil, ses parents étaient ligotés et un feu avait été allumé. Il essaya de se redresser en vain, étant lui même fermement attaché. C'est alors qu'un homme s'apparentant être le chef s'approcha lentement de lui avec un fer chauffé à rouge. « Vous, les centaures, vous ne méritez pas de vivre. Vous êtes le fléau qui ronge notre monde et nous sommes ici pour le purifier par le feu ! ». Il avança alors vers les parents d'Elrin et les marqua au fer rouge, laissant apparaître un symbole fumant représentant deux épées entre-croisées. Il reposa son fer dans le feu avant de prendre une torche dans sa main puis, en lançant un regard sadique à Elrin, il immola ses parents. Elrin hurla de tout ses poumons, se débattit pour essayer de se défaire de ses liens et aller porter secours à ses proches. Mais les cordes étaient trop sérés pour qu'il puisse faire quoi que ce soit. C'est alors que le chef revint vers lui en lui disant : « Hey les gars, vous trouvez pas qu'il a les oreilles un peu trop pointus ? On va lui arranger ça... ». C'est ainsi qu'Elrin se fit tailler les oreilles en arrondi pour paraître plus « humain ». « Finissons-en maintenant. Nous avons d'autres centaures à fouetter. » dit le chef en tournant les talons et en s'enfonçant dans la forêt. L'un de ses sbires pris alors le tison qui chauffait dans le feu et marqua Elrin qui se tordit de douleur. Il savait que s'il ne faisait rien, il serait immolé comme ses parents, mais d'un autre côté, il avait perdu toutes les personnes qui comptaient pour lui. C'est ainsi qu'il se résigna à mourir, attentant que l'homme masqué l'enflamme de sa torche incandescente. Mais, c'est à ce moment précis qu'une troupe de chevaliers montés arriva et mirent en déroute les brigands, sauvant ainsi Elrin d'une mort certaine tadis que ce dernier perdit connaissance. Les chevaliers le ramenèrent à Aldaron, où ils apprirent qu'il n'avait désormais plus de famille, ni personne pour prendre soin de lui. C'est tout naturellement que les chevaliers décidèrent de l'emmener au quartier général de leur Ordre pour demander à leur supérieur ce qu'il devaient faire.

Quand Elrin se réveilla, il était sur une paillasse douillette, entourée d'hommes, de gnomes, d'orques, d'elfes sylvains, de nains, de hobbits, de trolls mais aussi de gobelins et même de centaures ! Tout ce monde était en train de débattre pour savoir s'il fallait en faire un chevalier ou non. C'est alors que le doyen de l'ordre se leva, et s'avança lentement vers Elrin pour qu'il leur raconte son histoire, ce qu'il fît. Tous, furent effarés d'entendre avec quel courage il s'était élancé contre ses agresseurs armés et organisés avec pour seul arme une vulgaire bûche de bois. C'est alors que l'ancien de l'ordre s'exclama « Bien, je pense que nous avons maintenant la preuve que ce jeune centaure est digne d'être des nôtres. Mais avez-vous seulement songé à lui demander son avis ? ». Il se tourna vers Elrin et lui expliqua que l'Ordre du Griffon était un clan autonome et multiraciale. Il n'y avait pas de frontières ethniques et chaque espèce vivait en harmonie avec les autres car leur philosophie était que ce monde les avait tous abrité et pouvait donc tous les accueillir en toute sérénité. Aussi, l'ordre des Griffons mettait un point d'honneur à secourir les opprimés et à aider son prochain. La force de ce clan résidait également dans leur entraide. Tous formaient maintenant une grande famille. Elrin réfléchit avant de prendre sa décision et accepta de devenir un membre à part entière de l'Ordre du Griffon. Pendant 9 ans, il suivit un entraînement militaire très rigoureux. Maniement des armes, stratégie, tactique de combat, il assimila toutes les connaissances qu'on pouvait lui apporter. A ses 16 ans, il partit faire ses premières missions de groupe, et ce 4 ans durant. C'est enfin à ses 20 ans qu'il fût adoubé Chevalier de l'Ordre du Griffon. On lui donna alors sa propre épée, son propre écu, et sa propre armure. Il remercia ses maîtres, ses amis et s'en alla à l'aventure en leur promettant qu'il serait toujours présent pour eux.

C'est de bon pas qu'il se dirigea vers Aldaron, pour se rendre sous l'arbre le plus ancien. Il fouilla un peu et récupéra la petite étoffe de tissu qui contenait un pendentif que lui avait offert sa chère Gaëa. Il le mit autour de son cou et se promit de rendre justice en mémoire de ses défunts proches.

• CARACTÉRISTIQUES.


Exemple :
Force :
Constitution :  
Dextérité : ()
Intelligence:
Sagesse :
Charisme :


II. LE JOUEUR.

■ AGE : 22
■ PRENOM/SURNOM : Le Bebel masqué...
■ Comment as-tu trouvé le forum ? C'est mon petit doigt qui m'a conseiller d'y jeter un coup d'oeil Wink
■ Vos impressions ? J'adore cet univers, et je sens que ça va beaucoup me plaire =)
■ CODE [OBLIGATOIRE] : Code validé par GM

" />


Dernière édition par Elrin Coursevent le Mar 10 Sep - 1:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FONDATEUR
Messages : 169
Date d'inscription : 06/05/2013

Personnage
Âge: Immortel
Métier: Maître du monde
Armes: Mon immortalité
MessageSujet: Re: Elrin Coursevent   Lun 29 Juil - 19:20



Très belle histoire, de plus, le récit est très bien écrit ! N'oublie pas de générer ta fiche de personnage dans l'onglet profil et de mettre un lien dans ta signature vers cette fiche de présentation. Tu peux aussi passer par ICI si tu te sens l'âme d'un marchand.
Si tu ne sais pas quoi faire désormais, n'hésite pas à faire une demande de Rp ICI.

Encore une fois Bienvenue et amuses toi bien avec ton nouveau futur héros !
Revenir en haut Aller en bas
 

Elrin Coursevent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La souveraineté Réprouvée
» Ainsi est ma malédiction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Belium :: Hors Jeu :: Archives :: Les fiches-