AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | .
 

 ▲ La trame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
FONDATEUR
Messages : 169
Date d'inscription : 06/05/2013

Personnage
Âge: Immortel
Métier: Maître du monde
Armes: Mon immortalité
MessageSujet: ▲ La trame   Mer 8 Mai - 0:15

L'HISTOIRE



La magie et la technologie sont deux disciplines qui s’opposent constamment sur les terres de Belium. Naturellement contraires l’une de l’autre, elles sont néanmoins maîtrisées et pratiquées par les principales races du monde de Belium : les Elfes pour qui la magie est un art sacré, les Nains, inventeurs de la machine à vapeur, et les humains, qui sont versés dans les deux disciplines tout en contribuant avec l'argent. Bien que les Humains aient longtemps étés versés dans les arts de la magie, privés de la technologie que les Nains gardaient jalousement pour eux, l’un d’entre eux livrera finalement les secrets de la machine à vapeur à un Humain, Dereque Gerantino. Dereque sut rapidement tirer profit de cette invention, et en la mettant à disposition de tous il initiera la révolution industrielle du continent.

Les magiciens humains parmi les races de Belium, voyant la technologie comme une absurdité tout comme une menace pour leurs arts, s’opposèrent à son utilisation. Les technologistes, de plus en plus nombreux, refusèrent de freiner l’industrialisation du pays, à la vue des avantages indéniables qu’elle pouvait leur apporter. Les tensions entre les deux communautés, de plus en plus vives, déboucheront sur une guerre civile et la fragmentation du royaume. C’est dans un contexte de restructuration que le héros fera son apparition.

La magie et la technologie diffèrent de fonctionnement dès les bases. La magie travaille en modifiant les lois physiques, rendant possible un événement qui autrement ne se serait jamais produit. Par exemple, quand un magicien crée un éclair, il impose aux électrons, à travers sa volonté, d'aller d'un point à un autre, même si le potentiel électrique de la cible est égal ou plus fort que celui de la source (ce qui est contraire aux lois physiques régissant la mobilité des électrons). Ceci est une violation élémentaire des lois physiques, mais le lanceur du sort a temporairement supprimé cette loi dans son environnement immédiat. De ce fait, la magie est une manière de dire au reste du monde "Je fais ce que je veux !". C'est très puissant mais très personnel.

La technologie est l'exact opposé. La technologie repose sur le bon fonctionnement des lois physiques, et l'utilisation d'un objet ou d'une compétence technologique tend à renforcer la loi physique sur laquelle elle se base. Quand un technologiste fait feu comme l'la classeingénieur, il utilise les propriétés chimiques de la poudre à canon pour créer une explosion contrôlée dans la chambre du revolver, et projeter la balle en avant. En utilisant cette arme plusieurs fois, il renforce ces propriétés chimiques, les rendant plus difficile à modifier à travers la magie.

De ce fait, la magie et la technologie sont les exacts opposés l'un de l'autre. La magie est constamment en train de modifier voire de supprimer les lois physiques, alors que la technologie renforce ces lois. Par conséquent, aucune des deux ne peut réussir quand elles travaillent sur la même loi. Dès lors, il y a conflit. Cependant, chaque peuple aime différent Dieux.

Le monde de Belium se voit divisé en deux. Une tension se fait ressentir dans les deux camps opposant leurs idées sur leur vision du monde et des choix faits par le peuple concernant la magie et la technologie. Les animaux sont également troublés. Vous, protagoniste du milieu de Belium, serez en charge de choisir votre voie pour ensuite faire soit une vie normale ou bien monter dans l'estime du peuple et proclamer vos idées. Le peuple vous écoutera mieux une fois haut gradé.




Dernière édition par Game Master le Mar 27 Oct - 10:55, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FONDATEUR
Messages : 169
Date d'inscription : 06/05/2013

Personnage
Âge: Immortel
Métier: Maître du monde
Armes: Mon immortalité
MessageSujet: Re: ▲ La trame   Jeu 9 Mai - 20:03

LA TRAME




I. LE COMMENCEMENT


19° siècle, Belium est un monde où la technologie et la magie sont maîtresses. L’histoire prend place pendant la révolution industrielle, les Terres habitées par les différentes races du Monde sont en tension. Les nains, les hobbits et les gnomes sont friands de technologie, tandis que les elfes ont plutôt tendance à privilégier la magie ; les humains, pour leur part, se servent aussi bien de l'une que de l'autre. Cependant, chacun est libre de droit et décide quelle voie il prendra. Les villes sont érigées de façon moderne et on peut y prendre un train qui mène à ces différentes villes industrialisées. Il existe depuis peu un nouveau moyen de locomotion, qui est celui du dirigeable; plutôt attractif pour ceux qui adorent la hauteur et veulent voir de nouveaux horizons.  

Une sortie qui débute à Tarance jusqu’à l’une des autres grandes villes humaine nommée Malacombe fut prévue en tour de dirigeable. Les personnes à l’intérieur de l’Aries étaient vêtues de leurs plus beaux vêtements, comprenant des orcs, des elfes, des demi-elfes, des nains et des humains. C'est à cause de ce dirigeable que les ennuis commencent.


II. LES CITÉS


Les habitants du monde de Belium ne se sentent plus trop en confiance. Cette révolution donne un nouveau tournant. Dans les grandes villes comme Tarance, la cité principale des humains, on peut y retrouver une grande bibliothèque ainsi que son université de magie. Des échoppes d’armes et d’armures ainsi que quelques bordels. Des nains, des orcs, des demi-elfes et d’autres races se retrouvent dans cette ville pour faire leur course et trouver quelques écoles ou des maitres pouvant les former dans leur profession.

Malacombe, cité avec un port et son marché qui est certainement le plus grand de Belium. Malacombe est régit par l'église; chevaliers et gardes leurs doivent obéissance. On peut également y trouver le meilleur des loups de mer et un pirate de grande envergure nommé Syrus Pourfendeur. Il s'occupe de chercher les trésors en traversant l'étendue maritime. Le temple qui se trouve non loin du centre ville permet la prière et la confession. Beaucoup de pèlerins s'y retrouvent.

Une autre grande ville est celle des nains, Osa Thiris. Des machines à vapeur, des constructions avec beaucoup de fumée et leur centrale à charbon ainsi que leur gare, qui est sans nul doute la plus grande et la plus populaire. Les nains n’apprécient guère les elfes et autres races vivant dans les bois. Ils s’entendent radicalement bien avec les humains du côté technologique. Ils haïssent la magie au plus haut point et veulent prouver que la technologie est la meilleure explication du monde. Ils font de la rationalité alors que dans la magie, il n’y a pas d’explication plausible.

Svartalhfeim, cité des elfes noirs, comprend un village en contrebas comme le village des elfes sylvains. L’atmosphère y est lugubre et ceux-ci sont peu appréciés de tous. Néanmoins, ce sont des gens avec une grande conviction. Leur capitale reste une grande bâtisse dans les arbres, faite de feuilles et de branches. Les étrangers ne sont pas vraiment les bienvenues et préfèrent rester dans leur univers. Les elfes noirs n'ont pas d'éducation. Ce sont les parents qui apprennent la conduite, à lire, à écrire, à comprendre vu qu'ils sont exclus de la société. Le village d'Ygnir est peuplé de contrebandiers, d'esclavagistes, d'assassins et de meurtriers. Il ne fait pas bon vivre dans les montagnes.

Aldaron est un village dans la forêt, près d'une rivière où les elfes sylvains habitent. Ils sont accompagnés d'autres créatures magiques comme les centaures ou les dryades. Ils prient l'Arbre Monde qui offre abondance sur leurs terres. Souvent appréciés pour leur pacifisme, seuls les nains n'arrivent pas à s'entendre avec cette race magique. Quelques rares nains qui ont préférés la magie (ce qui est très rare) peuvent s'entendre avec cette race elfique. La gardienne de la forêt et du village d'Aldaron se nomme Elyria, sa statue est érigé à la cime de la forêt. Aladaron est une grande ville comme une autre avec des écoles et autres divertissements. Mis a part qu'elle se situe en pleine forêt près d'une cascade et d'une rivière.





Revenir en haut Aller en bas
 

▲ La trame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trame de Fond du Forum
» Révolte ou Manipulation ? [Trame]
» Nouvelle trame : La chasse au trésor
» Slap-shot... non... GOON!!!!!!!
» Une menace venue du ciel... [trame]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Belium :: Hors Jeu :: Univers du Jeu :: Contexte-