AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | .
 

 Peronelle Persian [ Terminée ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: Peronelle Persian [ Terminée ]   Dim 27 Juil - 22:17



I. LE PERSONNAGE.


• NOM : PERSIAN
• PRÉNOM : Peronelle
• GENRE : Féminin
• ÂGE : 29 ans
• RACE : Humaine
• CLASSE & MÉTIER : Barde ; Conteuse et Musicienne
• MAGIE OU TECHNOLOGIE : Magie
• STATUT MARITAL : Célibataire
• SITUATION FINANCIÈRE : Au fil des pièces qu'elle récupère au cours de ses spectacles, donc plutôt précaire.
• ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle
• AVATAR : zix72


II. LES DESCRIPTIONS.


MORALE
Peronelle est une femme pleine de vie et joyeuse. A l'aube de son trentième anniversaire, elle se comporte toujours très souvent comme une enfant, arborant un constamment un sourire guilleret sur le visage. Dans son esprit se bousculent nombre d'idées joyeuses et enthousiasmes auxquelles il arrive cependant de se cogner brutalement contre de sombres pensées. C'est là la cause de ses humeurs changeantes ; Peronelle peut être très joyeuse et enfantine dans ses propos et dans sa tête et devenir en l'espace d'une seconde une personne froide et presque effrayante. Elle a conscience de se trouble mais ne peut le contrôler. Elle pense cependant en connaître la cause : les zones d'ombres, que sa mémoire a décidé de garder dissimulées. Fort heureusement, les périodes où la « mauvaise Peronelle » prend la main ne sont que très rares et courtes. Elle réussi parfois à les canaliser dans des parties de ses récits, ce qui les rend plus vivants et impactant.  Ce désordre dans sa tête engendre également le fait qu'elle ne sait plus discerner le bien du mal, et n'a aucune conscience de ces deux idées. Si elle assiste à un vol ou à une agression, en général elle ne sait pas réagir et panique, quitte à rendre la situation encore plus dangereuse ou ridicule.

Malgré ce manque de compréhension, Peronelle est une personne très aimable et juste. Bien qu'elle ne gagne que peu d'argent, elle distribue toujours quelques pièces aux plus démunis qu'elle croise, ou partage un repas avec eux. Elle a tendance à être très curieuse et même si elle connaît une personne depuis à peine quelques minutes, si celle-ci l'intrigue, elle se fera un plaisir de la bombarder de questions en tout genre. Mais si c'est à elle d'y répondre, ce sera toujours en toute honnêteté.

Lorsqu'on commence à l'interroger sur un événement qu'elle est censée avoir vécu et que c'est quelque chose dont elle ne se souvient pas, elle fait preuve de violence et d'excès de colère. Bien que calme au premier regard, la douce Peronelle dissimule en elle un être plutôt effrayant. Sympathique et puérile, certes, mais carrément effrayante.


PHYSIQUE
Peronelle est une femme qui a beaucoup de charisme. Son corps tout entier respire la fraîcheur et la légèreté bien qu'elle n'est plus depuis longtemps à l'aube de l'âge adulte. A présent qu'elle ne peut plus espérer grandir depuis de nombreuses années, elle a appris à se contenter de son mètre soixante et s'est habituée à la vue d'épaules face à nombre d'hommes mesurant, au moins, deux têtes de plus qu'elle. Peronelle a une silhouette plutôt fine et élancée, ponctuée par une taille marquée et des hanches opulentes et une poitrine plutôt... généreuse. Cet ensemble équivaut à une silhouette en sablier à faire pâlir ces dames à corsets et faux-culs.

Les traits de son visage arrondi sont fins et l'arrête de sa mâchoire marquée. Au centre de son visage figure un nez droit et un peu courbé vers le bas. Elle a une bouche pulpeuse et souriante. Son front est étroit et bombé, surplombant ses yeux marrons flamboyants. Sa chevelure de feu encadre ce visage avec un savant mélanges de boucles et de mèches rebelles, tombant jusqu'en dessus de ces omoplates.

Passé la vingtaine, Peronelle en eut assez des remarques constantes venant des hommes, la sifflant ou l'invitant à « passer une nuit bien au chaud » et décida de troquer ses vêtements avantageux de jeune fille contre des tunique larges couvrant avec force de plis son corps et des bottes hautes, montant jusqu'à mi-cuisse. Elle ne porte pas de jupe et y préfère les pantalons, moins féminins. Cependant, il lui arrive quelque fois de déboutonner le haut de ses tuniques et présenter volontairement la naissance de sa poitrine, quand elle a vraiment besoin de se faire écouter ou de distraire, pendant qu'un ami ou mendiant  détrousse quelques voyageurs...


III. L'HISTOIRE.


Peronelle naquit de l'union d'Amande et de Castiel Persian. En apparence, ils formaient tous trois une famille unie et joyeuse. Ils vivaient convenablement, sans réel soucis d'argent et aux yeux de tous, n'avaient aucun problème de cohabitation. Mais comme le dit l'adage bien connu, les apparences sont parfois trompeuses.

En réalité, la petite fille vînt à la vie dans une famille en lambeaux. Son père, arrogant et alcoolique depuis quelques mois précédent la naissance de l'enfant, ne se satisfaisait plus de sa femme et disparaissait chaque soir pour réapparaître le lendemain, sur le seuil de la porte, ivre mort. Amande avait trop peur de lui pour pouvoir le quitter, elle voulait avant tout protéger sa fille. Alors, quand Castiel rentrait en soirée, frustré de n'avoir trouvé aucune pauvrette à souiller, il se défoulait sur sa femme qu'il ne trouvait plus désirable. Il la frappait. D'abord, ce n'était qu'une gifle dans le vent. Puis les coups se firent plus violent et plus fréquent. Peronelle n'en avait d'abord pas conscience, elle était trop jeune pour comprendre. Mais la fois où elle découvrit sa mère, le visage tuméfié, couvert de sang et pleurant à chaudes larmes, elle n'avait qu'à peine 5 ans. C'est cet événement qui déclencha en elle les crises d'amnésie.

Ce ne sont pas des crises à proprement parler, cependant chaque évènement trop douloureux qu'elle a subit est effacé de sa mémoire, sans qu'elle ne s'en rende compte. Elle sait, bien plus tard, qu'elle a oublié quelque chose, mais n'en connaît pas l'importance

Après cet épisode fâcheux, sa mère resta aux côtés de son père encore quelques années. Il ne la frappait plus car il s'était trouvé une maîtresse très régulière... Si régulière qu'elle vivait même avec eux, sous couvert du simple poste de femme de ménage. Cette femme s'appelait Anna et sortait à peine de l'adolescence.

[ « Maman, pourquoi papa est avec Anna et ils ne me laissent pas entrer dans ma chambre ? Ils font le ménage ensemble ? »

Peronelle, 9 ans ]



Lassée de voir sa fille subir les constantes caresses des deux tourtereaux, elle l'envoya étudier l'histoire à Tarance, afin que Peronelle ait un avenir. La jeune fille passa alors son adolescence chez une vieille tante, un peu sénile, mais très agréable. Elle n'eut plus jamais de nouvelles de ses parents.

Peronelle abandonna rapidement ses études d'histoire. Au lieu de retenir les dates et les noms importants, elle en inventait d'autres et inventait des récits empreints de magie et d'aventure. A 13 ans, elle aidait sa tante à s'occuper d'un petit commerce de plantes médicinales. Le travail lui plaisait et l'occupait, mais elle s'en lassa également.



Agée de 16 ans, elle apprit à danser avec une voisine. Elle représentait un idéal féminin pour la jeune adolescente, en quête de repères. Peronelle avait quelques bases, mais ne se débrouillait pas si bien qu'elle l'espérait... Oubliant ses lacunes, elle entra au cabaret et tenta d'y devenir danseuse. Mais comme elle s'y attendait, elle n'avait pas le niveau. Alors elle regardait les danseuses exhiber leurs courbes en de délicats mouvement et Peronelle les jalousait secrètement. Cependant, alors qu'elle quittait définitivement l'établissement, ayant perdu toute volonté, un homme l'accosta. Il la félicita pour le show du soir, la complimenta sur son corps et l'invita même à boire un verre. La jeune fille, n'y comprenant absolument rien et sentant l'odeur d'alcool que dégageait cet inconnu, n'était pas fichu de faire le moindre mouvement. Elle essaya de refuser l'invitation poliment, lui faisant remarquer qu'il se trompait surement, que s'il le souhaitait, elle pouvait appeler une des véritable danseuses.

L'homme s'emporta. Saoul, il titubait ,mais sa force n'en était pas moindre. Il agrippa Peronelle et glissa brutalement ses mains sous ses vêtements, des mains avides et fortes. Elle essaya de se dégager, de le repousser, mais il l'avait bloqué contre le mur. Affolée, Peronelle était presque résignée à se laisser faire, quand elle se rappela qu'elle avait ramassé les morceaux cassés d'un miroir qu'elle avait brisé avant de sortir. Quand l'homme lui était sauté dessus, ils étaient tombés par terre. Elle fit alors mine de se laisser faire pour l'attirer au sol. Voyant là une porte ouverte, il ne se fit pas prier et commença même à l'embrasser avec plus d'ardeur encore. Peronelle chercha des mains un bout de miroir, n'importe lequel qui serait suffisamment tranchant pour qu'elle puisse se défendre avec.



Quelques minutes plus tard, Peronelle errait dans la nuit noire, pleurant à chaudes larmes, les vêtements tâchés de sang. Pour se redonner du courage, elle chantonna la berceuse que lui chantait sa mère quand elle était enfant. Elle poussa un cri quand un autre homme l'accosta. Il leva immédiatement les mains en l'air.

« Chh, je ne vous veux aucun mal. Je crois deviner à votre allure débraillée qu'il vous est arrivé une aventure pas très nette. Je m'en fiche à vrai dire. Mais je vous ai entendu chanter, et votre voix me plait. »

Il lui tendit un bout de papier sur lequel était noté une adresse.

« Si vous voulez, je peux vous offrir un avenir. Un réel avenir. Demain matin, 8h, premiers cours. »

Le lendemain, Peronelle se présenta au lieu donné. C'était un cabaret. Elle avait effacé l'évènement de la veille et n'avait pas compris, au réveil, pourquoi ses vêtements étaient tâchés de sang. L'adolescente apprit à chanter. Tous les jours, un maître sévère était là pour corriger chacune de ses fausses notes. Peronelle devint rapidement la coqueluche du quartier.

Pendant près de 5 ans, elle chanta quatre soirs par semaine. La première année, la salle était remplie chaque soir. Puis son succès s'essouffla et elle devint une banale chanteuse. Le cabaret ferma. Sa tante mourut peu après.



N'ayant plus d'endroit où aller, Peronelle se retrouva un temps à côtoyer les gens de la rue. Au début, elle mendiait avec eux. Mais elle dépérissait et ne se nourrissait presque plus. Une année de galère passa. Une année que son esprit effaça d'une traite le jour où elle se souvint qu'elle savait chanter. Qu'elle avait quelques bases ridicules en tant que danseuse. Et qui plus est, elle savait raconter, inventer des histoires. Elle ne se l'était jamais avoué, mais ses histoires plaisaient beaucoup dans l'école dans laquelle elle étudiait, surtout auprès des enfants de son âge.

C'est ainsi que se construisit Peronelle Persian, chanteuse et conteuse au coin du feu, barde de profession.


IV. LES CARACTÉRISTIQUES.


FORCE :
CONSTITUTION :
DEXTÉRITÉ :
INTELLIGENCE :
SAGESSE : ( )
CHARISME:


V. DERRIÈRE L'ECRAN.

TON PSEUDO ? Felicis
QUEL ÂGE ? 17 ans
COMMENT TU ES VENU ICI? >> Alexander Gantt
TES IMPRESSIONS ? Plutôt chouette, bien que pour le moment j'ai un peu de mal à m'adapter au contexte, mais ça me plait.
TU CONNAIS LE CODE ?
Spoiler:
 




Dernière édition par Peronelle Persian le Mar 29 Juil - 17:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Peronelle Persian [ Terminée ]   Dim 27 Juil - 22:21

Ah ah ah ! Une copine de mon poto ! Artiste qui plus est ! J'adore ! :-)

Vivement que tu es fini de conter ton histoire. :-) A bientôt IG Camarade !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Assassin
Messages : 40
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 26

Personnage
Âge: Incertain
Métier:
Armes:
MessageSujet: Re: Peronelle Persian [ Terminée ]   Dim 27 Juil - 22:22

Bienvenue parmi nous ! Une consœur barde pour mon ogre, si c'est pas magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Peronelle Persian [ Terminée ]   Lun 28 Juil - 16:23

Merci à vous ! J'essaie de terminer ça ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Peronelle Persian [ Terminée ]   Lun 28 Juil - 17:24

Personnelle Persian ! Euh attend ... Peronelle que je voulais dire ! >.<

Bienvenue ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Peronelle Persian [ Terminée ]   Lun 28 Juil - 19:14

Bienvenue sur Elgo ! Very Happy

Vivement que tu termines ta fiche, ton personnage me plaît beaucoup :3

A très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Peronelle Persian [ Terminée ]   Mar 29 Juil - 17:57

Merci à vous !
Voilà, cette présentation est terminée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Peronelle Persian [ Terminée ]   Mar 29 Juil - 18:07

Terrible l'histoire ! Dramatique !

J'ai hâte de te croiser. ;-)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
FONDATEUR
Messages : 169
Date d'inscription : 06/05/2013

Personnage
Âge: Immortel
Métier: Maître du monde
Armes: Mon immortalité
MessageSujet: Re: Peronelle Persian [ Terminée ]   Mar 29 Juil - 18:29

J'ai beaucoup aimé la description morale de ton personnage. L'histoire est vraiment entraînant et c'est avec joie que je te valide. Bienvenue dans le monde de Belium !


VALIDATION



N'oublie pas de générer ta fiche de personnage dans l'onglet profil et de mettre un lien dans ta signature vers cette fiche de présentation.

Tu peux aussi passer par ICI si tu te sens l'âme d'un marchand. Il y a aussi le carnet de bord où tu pourras créer une fiche ICI.

Si tu ne sais pas quoi faire désormais, n'hésite pas à faire une demande de Rp ICI.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Peronelle Persian [ Terminée ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Peronelle Persian [ Terminée ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Belium :: Hors Jeu :: Archives :: Les fiches-